Portrait en buste de Georges Supersaxo (1450-1529) Huile sur toile. 82 x 52 cm. Ancienne collec;on de Sepibus, Mörel. Acquis en 1884.
Portrait en buste de Georges Supersaxo (1450-1529) Huile sur toile. 82 x 52 cm. Ancienne collec;on de Sepibus, Mörel. Acquis en 1884.
© Musées cantonaux du Valais, Sion. Robert Barradi, Martigny

Historique

La « Maison du Diable » est l’ancienne maison « de campagne » de Georges Supersaxo(1450-1519). Cet ensemble bâti entre 1515 et 1518 fut agrandi et remanié à plusieurs reprises. Au début du XVIIe siècle notamment, les voûtes d’entrée reçurent un magnifique décor héraldique peint en prévision du renouvellement de l’alliance du Valais avec la France : on y voit les armoiries de Marie de Médicis et d’Henri IV, celles de l’évêque de Sion, Adrien de Riedmatten, entourées de celles des ambassadeurs de France en Suisse et les dizains du Valais.

Le grand verger clos a été loti et la Maison du Diable se trouve désormais en pleine ville. Restée propriété des descendants de Georges Supersaxo jusqu’au début des années 1970, elle fut alors vendue à André Décaillet qui engagea une importante restauration. En 2008, la Bourgeoisie de Sion s’est portée acquéreuse de cet ensemble historique dans le but d’assurer sa sauvegarde à long terme et de le consacrer à des buts culturels.


Documents